La Corbicule

 

Corbicula fluminea (O.F. Müller, 1774), cet envahisseur filtreur.

Qui n’a pas rencontré la corbidule, ce bivalve pouvant attendre 45 mm sur les grèves de nos deux grands lacs ressemblant aux coques de bord de mer.

Ce mollusque introduit-envahissant de la famille des Corbiculidae, originaire du Sud-est asiatique est arrivé en France (Dordogne) dans les années 1980, amené par les navires marchands. On peut le rencontrer dans les fleuves, rivières, canaux, lacs et grands étangs. Il colonise nos milieux avec parfois une densité de 100 individus au m². C’est un mollusque hermaphrodite, les 40 000 larves incubées par adulte au niveau des branchies sont libérées à la taille de ¼ mm. La colonisation se fait au stade juvénile, grâce à un speudo byssus, lui permettant de se fixer aux navires et poissons. La Corbicule se nourrit de planctons, bactéries et matières en suspension en filtrant environ 6 litres d’eau par jour. L’espèce serait sensible aux eaux froides faiblement minéralisées avec un lit sans graviers. D’après certains auteurs, Corbicula rentrerait en compétition avec d’autres bivalves (pisidiums, unionidés) mais aucune étude ne l’a réellement prouvé. Par contre il a été démontré que l’espèce est à l’origine de la meilleure limpidité des milieux où elle se trouve par son effet filtrant.

Autres mollusques aquatiques invasifs : Dreissena polyforma, Potamopyrgus antipodarum

 

Actualités

Zoom sur une espèce,

Argiope frelon et Eresus

Cette année...

Bilan des prospections dans l'Avant-pays savoyard
En savoir plus...

Participer aux programmes nationaux de l'OPIE et de SPIPOLL

Prochains rendez-vous

Découvrez les sorties :